DHTML Menu, (c)2004 Apycom
Banner
  Félins et canidés  
 

 

Tigres

Les tigres sont des prédateurs extrêmement difficiles à observer dans le Khao Yai. Parce qu'ils vivent au coeur d'une jungle très dense, aucune stratégie ne garantit de les observer avec succès. Dans ce type de milieu, rencontrer un tigre est presque exclusivement affaire de chance. Ou parfois d'extrême malchance, puisqu'à deux reprises depuis l'existence du Khao Yai, un mangeur d'hommes y a sévi.

Les deux coupables sont exposés naturalisés dans le centre d'accueil du parc. Il s'agissait d'animaux vieux et affaiblis qui se sont attaqués aux humains parce qu'ils manquaient de force et de vitesse pour tuer leurs proies habituelles que sont les sangliers et les cervidés. Le premier a blessé deux rangers en 1998, celui du second plan a tué une fillette et un ranger en 1977.

1
Deux tigres mangeurs d'hommes.

 

Les tigres de Thaïlande appartiennent à la sous-espèce Panthera tigris corbetti que l'on appelle tigre d'Indochine. Cette sous-espèce est un peu plus petite que le tigre du Bengale et surtout que celui de Sibérie. Il a des lignes noires plus fines et des marques blanches plus grandes sur la face. C'est cependant l'étude des caractères génétiques qui permet de différencier le plus sûrement les sous-espèces de tigres. Les tigres d'Indochine sont moins enclins que ceux du Bengale à considérer l'humain comme une proie. En temps normal, ils ont peur de l'homme dont ils fuient le contact. Je n'ai jamais encore vu de tigre dans le Khao Yai, mais à deux reprise déjà, j'en ai entendu rugir et à trois reprises j'ai senti la très forte odeur d'urine de leurs marquages territoriaux.

Il y a eu quelques polémiques sur la raréfaction du tigre dans le Khao Yai, mais leur nombre doit être compris entre 20 et 30 adultes reproducteurs, ce qui semble correspondre au territoire disponible. La situation du tigre dans l'ensemble de son aire de répartition est cependant extrêmement préoccupante. Cet animal est en très grand danger de disparition en raison du braconnage dont il fait l'objet, mais aussi à cause du morcellement de son habitat.

 

Chat léopard

2
Chat léopard sur la piste d'une proie.

 

Le chat léopard Prionailurus bengalensis est un magnifique félidé un peu plus grand qu'un chat domestique. Il est encore relativement commun dans les milieux forestiers, mais d'une extrême discrétion. L'individu photographié ici était en train de suivre une proie dont il flairait l'odeur. Il était tellement concentré et prêt à bondir sur sa proie qu'il a totalement ignoré ma présence.

 

Chacal doré

3
Chacal doré

 

Le chacal doré Canis aureus est typiquement un animal de savane. Il est rare dans le Khao Yai. J'ai observé cet individu guère peureux à plusieurs reprises avant de découvrir qu'il vit en couple avec une congénaire infiniment plus farouche et qui prend la fuite au moindre dérangement.

 

Viverridés

La famille des viverridés est représentée dansle Khao Yai par le binturong et quelques espèces de civettes. Il s'agit de carnivores de taille moyenne, terrestres ou arboricoles.

 

4
La petite civette indienne Viverricula indica est commune dans le Khao Yai.

 

5
La civette palmiste commune Paradoxurus hermaphroditus est à peine moins abondante que la précédente.

 

 
Copyright © 2005-2009 Blaise Droz, CH - 2710 Tavannes, Suisse. Tous droits réservés. Réalisation du site : perldev.ch